Ah… douce nostalgie où le summum du confort était de se prélasser sur une peau d’ours en regardant les flammes danser sur les bûches du foyer… Je me souviens de la jalousie que j’éprouvais lorsqu’en visite chez des amis, ils allumaient un feu dans le foyer pour ajouter à l’ambiance festive… Ah! C’était le bon temps!

 

Aujourd’hui, force est d’admettre que les foyers au bois sont, non seulement, moins populaires en ville, mais qu’ils deviendront lentement mais sûrement un fardeau pour leurs propriétaires. Déjà, plusieurs les ont remplacés pour des solutions plus vertes et moins encombrantes. Il est important de noter que ceux qui en possèdent actuellement un bénéficient d’un droit acquis.

 

Cependant, depuis 2009, la Ville de Montréal a adopté le règlement relatif aux combustibles solides qui interdit l’installation d’appareil non certifié et consommant tout autre combustible que les granules de bois, le gaz et le propane. La raison numéro un invoquée par la ville est qu’ils sont la principale source de smog durant l’hiver. Il y aurait près de 50 000 foyers et poêles à bois sur le territoire de la ville qui relâchent lors de la combustion des tonnes de particules polluantes dans l’air.

 

Donc par mesure antipollution, la ville a déjà mis en œuvre un programme nommé « Feu vert » qui offre aux propriétaires de foyer et poêles à bois jusqu’à 900 $ pour leur remplacement. Sauf que les unités certifiées EPA, donc plus récentes, ne sont pas admissibles. Voir sur le site d’Équiterre pour plus d’info : www.equiterre.org

 

De plus, à la suite d’un vote au comité exécutif de la Ville de Montréal, l’installation de tout nouveau foyer au bois est désormais interdite. Dès 2018, l’utilisation de tout foyer non conforme à de nouvelles normes, qui seront d’ailleurs plus strictes, sera proscrite. Cependant, tout propriétaire qui possède actuellement un foyer, par biais de droit acquis, aura la possibilité de changer celui-ci par un nouveau respectant cesdites normes.  C’est pourquoi il est important, en tant qu’acheteur, d’être avisé de cette éventualité lorsque votre choix se pose  sur une propriété dotée d’un foyer au bois non règlementaire.

 

Bon, j’en entends hurler quelques-uns qui trouvent cela vraiment exagéré et que cette loi visant l’interdiction d’utiliser leur foyer au bois est une atteinte à leurs droits. Je sais. Ce peut être difficile a accepter, mais la cause environnementale étant de plus en plus à l’ordre du jour des différents paliers gouvernementaux, il ne faudra pas se surprendre que de nouvelles mesures pro-environnementales soient prises pour le bien du plus grand nombre. Quitte à marcher sur les pieds de quelques-uns.

 

Donc, vous avez l’avantage d’avoir lu cet article. Vous êtes désormais informé de cette réalité. Si vous êtes au courant d’avance, vous ne tomberez pas de votre chaise lorsque vous apprendrez que vous ne pouvez plus vous servir de votre vieux foyer. Si vous ne possédez pas de foyer et que vous aimeriez malgré ce qui précède en avoir un, vous serez heureux d’avoir lu ceci, car vous pourrez toujours considérer l’installation d’un foyer au gaz ou celle d’un magnifique faux foyer électrique.

 

À propos de l'auteur
15 articles à son actif

Pierre Noël

180 queries in 0,793 seconds.
À propos de ce site
Outils