Qu’est-ce qui vous a amené à la profession de courtier immobilier ?

photoentrevue1

J’ai toujours été fasciné par l’architecture et c’est à la suite d’un concours de circonstances que je suis devenu courtier.

À l’époque, j’évoluais à titre d’entrepreneur en achetant des propriétés de type multilogement que je rénovais puis revendais en unités de condos.

Puis un jour, l'un des acheteurs m’avait confié qu’il aurait souhaité que ce soit moi le courtier immobilier responsable du projet, car je l’avais rassuré et je lui avais donné le goût d’aller de l’avant. En gros, que je lui inspirais confiance !

Je dois dire que j’étais sur le coup indécis vis-à-vis d’embrasser une carrière de courtier immobilier, car ma formation de base était celle de comédien. Formation qui au final allait me servir tout au long de ma carrière et devenir une marque de commerce, car je me distingue particulièrement par une écoute active et une facilité de comprendre instinctivement les émotions que vivent mes clients. Ce qui me permet de les rassurer.

Signe que la recette est bonne, cela fait déjà quinze ans que cette relation fructueuse opère et la passion est toujours présente.

Quelles sont les valeurs que vous privilégiez ?

L’intégrité, l’honnêteté et la rigueur.

C’est important que mon client sente qu’il peut me faire confiance, qu’il peut se fier à mon bon jugement pour l’aider à prendre une décision réaliste et éclairée.

La confiance, c’est la base d’une transaction et d’une relation d’affaires réussies.

Quelle qualité jugez-vous essentielle dans votre profession ?

En premier lieu, il faut avoir une bonne écoute.

Il faut savoir laisser place au client pour qu’il puisse exprimer librement ses besoins. La vente ou l’achat d’une propriété est un moment fort dans la vie d’une personne.

C’est important que je sois là pour l’écouter et qu’il sache que je suis là pour lui,  pour répondre à ses questionnements et à ses insécurités.

En second lieu, il faut être déterminé à ce que les intérêts de mes clients soient en tout temps protégés quitte à mettre fin sur le champ à une transaction presque conclue à la suite de la découverte d’une information qui pourrait les mettre en danger.

Ils doivent aussi savoir que leurs intérêts personnels primeront toujours sur les miens. Peu importe la situation.

Qu’est-ce qui vous distingue en tant que courtier ?

J’ai toujours envisagé ma carrière sur le long terme en construisant petit à petit un solide réseau de clients qui me rappellent aujourd’hui pour vendre ou acheter ou qui me réfèrent à leurs amis et famille. Un très beau bonheur qui prouve qu'on ne perd jamais à protéger les intérêts de ses clients!

Vous savez, mon rôle n’est pas d’imposer ma vision, mais bien d’accompagner mon client. Je n’hésite jamais à lui donner mon avis franc concernant ce que je crois être un bon achat ou ce que doit être la suite d’une négociation. De cette façon, il possède toute l’information requise pour jauger du bien fondé de procéder à une promesse d’achat dans le cas d’un acheteur ou d’accepter ou non une proposition d’achat en ce qui concerne un vendeur.

Tout au long du processus d’achat ou de vente, je suis présent aux côtés de mon client, afin de le conseiller et de lui assurer un suivi méthodique. Il n’est jamais dans l’ombre, car je prends le temps nécessaire pour lui expliquer toutes les étapes au fur et à mesure qu’elles se présentent.

Comment envisagez-vous l’avenir pour votre équipe ?

photoentrevue2

Notre avenir s’inscrit dans la continuité de ce que nous faisons présentement. C’est-à-dire prendre soin de notre clientèle et continuer à forger des relations avec celle-ci basées sur la confiance et les résultats.

Avis sur les cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de fichiers témoins (cookies) par Équipe Pierre Noël. Pour en savoir plus, cliquez ici.

À propos de ce site

Outils